Cassina entre dans la collection du Centre Pompidou avec la chaise Ico de Ora-Ito.

Le Centre Pompidou accueille un nouveau modèle de Cassina.
Après les pièces iconiques de Le Corbusier, Pierre Jeanneret, Charlotte Perriand, Toshiyuki Kita, Vico Magistretti, Gio Ponti, Gaetano Pesce et Gerrit T. Rietveld, le Centre Pompidou intègre la chaise Ico, dessinée par Ora-Ito, dans ses collections permanentes.
À l’initiative de Marie-Ange Brayer, conservatrice design et prospective industrielle, la chaise Ico de la collection 2016 de Cassina fait son entrée au Centre, avec 5 autres pièces emblématiques du designer.
Avec cette acquisition le Centre Pompidou salue le travail de la haute ébénisterie, savoir-faire de Cassina, et le vocabulaire plastique du studio Ora-Ito.

MedaMade : une combinaison entre le travail de menuiserie et l’innovation technologique.
Ico, présentée au dernier Salon International du Meuble de Milan, est un véritable hommage au patrimoine de Cassina dans le travail de la haute ébénisterie.
Développé pendant plus de deux ans avec le designer français Ora-Ito, ce projet est parvenu à définir complètement l’équilibre entre l’artisanat et l’industrie, entre le style et l’expérimentation.
Ico se réfère clairement à l’histoire de Cassina, et en particulier à la chaise 814 créée par Ico Parisi en 1950 : en effet le nom même de la chaise est un hommage à ce modèle historique. Une chaise revigorée par le dynamisme d'Ora-Ito pour qui réalise un objet ayant au profil tout de suite reconnaissable.

Une nouvelle définition de l’archétype de la chaise
La nature ‘techno-organique’ de la chaise a été développée en étroite collaboration avec l’équipe du Centre de Recherches et Développement de Cassina.
La marque a étudié dans le détail l’ingénierie et la définition constructive de chaque composant de ce design, apparemment simple, en utilisant les technologies les plus avancées.
Le support, entièrement fabriqué en bois massif, représente la capacité d’industrialiser des formes sinueuses et complexes grâce à un dialogue parfait entre l’artisanat et la technologie.
En effet, cet élément est caractérisé par de précieuses jonctions d’ébénisterie traditionnelle, et aussi par des réalisations complexes de fraiseuses à commande numérique à 5 axes, de toute dernière génération.
Et le confort de la chaise n’a pas pour autant été sacrifié au profit de la technologie : la structure d’Ico en bois cintré est alliée à un travail détaillé de tapisserie.
Ico est disponible en 4 finitions mates à pore ouvert (frêne naturel ou frêne teinté en noir, noyer ou rouge), ce qui rend cette chaise polyvalente et adaptée à différents contextes architecturaux.

Téléchargement