Cool Since 1974

Cassina fête le quarantième anniversaire de Maralunga, le canapé icône signé Vico Magistretti dans un projet qui raconte le passé, le présent et le futur.

Le showroom de Cassina à Paris rend hommage pendant tout le mois de septembre 2014 à l’un des canapés les plus célèbres de notre époque : Maralunga. Une installation qui raconte l’histoire d’un mythe, de sa réalisation au cours des années 70 pour arriver jusqu’aujourd’hui : la présentation d’une nouvelle réinterprétation pleine de fraîcheur, une édition limitée et un projet d’étude exécuté par les étudiants de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne.

Les années 70 : une intuition illuminée
Tandis que le groupe ABBA chantait Waterloo et gagnait l’Eurovision, et que Ernő Rubik inventait les combinaisons du cube le plus connu au monde, Vico Magistretti créait un de ses modèles les plus célèbres, qui remporta le Compasso d’Oro. Une anecdote raconte un coup de poing lancé par Cesare Cassina à un prototype du Maralunga présenté par l’architecte milanais, parce que ce dernier n’arrivait pas à répondre de manière satisfaisante à la demande de confort extrême. La cassure du dossier mal réussi illumina Magistretti, qui repéra dans ce mouvement maladroit un critère intuitif pour rénover une typologie traditionnelle, et qui répondit à ce geste par un "voilà, très bien, comme ça il a l'air parfait".

La magie du mouvement, l’innovation et le confort
Le canapé Maralunga apparu tout de suite comme un objet très fort et ayant un grand impact sur le marché international. La variation cachée, mais novatrice de l’appui-tête pour obtenir une version à dossier haut ou bas – grâce à une simple chaîne de vélo, l’aspect rassurant et la simplicité extrême du doux rembourrage, résument pleinement les principales caractéristiques de ce projet.
« Avec Maralunga – disait Vico Magistretti – j’ai voulu créer un objet représentatif de toute une architecture d’intérieur au goût familier. Un endroit bien chaud, confortable, accueillant, où l’on peut se sentir à l’aise et retrouver l’atmosphère des vieux fauteuils de lecture confortables, protecteurs, placés près d’un feu de cheminée ou d’une fenêtre. Deux positions, deux possibilités d’emploi, deux occasions de créer son propre espace à l’intérieur d’une pièce ».

2014 : un nouveau modèle anniversaire
À l’occasion de cet anniversaire spécial, Cassina présente la nouvelle version Maralunga ’40avec un revêtement en tissu ou en cuir caractérisé par une couture, une piqûre simple mais raffinée tout le long du bord, qui le rend encore plus jeune et moderne. Cette nouvelle version s’ajoute au Maralunga classique, pour proposer un éventail plus large pour toutes les ambiances et surtout pour tous les âges.

Une édition limitée « spatiale »
Cassina présente également Maralunga Mercurio Vivo, un hommage au futur de cette icône : en tissu argenté, ce canapé pourrait figuré dans le film « Moonraker » avec James Bond. Cette version « spatiale » est disponible en 40 exemplaires (pour la canapé deux places et le canapé deux places large) numérotés progressivement de 1/40 à 40/40 et sera disponible dans les meilleures boutiques Cassina.

20 étudiants, 20 projets pour rechercher le Maralunga du futur
En hommage aux 40 ans du MaralungaCassina a voulu faire participer les designers du futur issus de l’ECAL, la célèbre université d’art et de design de Lausanne, en lançant un défi à 20 étudiants internationaux du cours de Master en Design de Produit : concevoir le canapé du futur en partant du châssis du Maralunga. La mission ? Le confort avant tout !

Un parcours d’étude entre Meda et Lausanne
Les étudiants ont trouvé leurs premières inspirations pour ce projet au cours d’une visite à l’usine de Cassina à Meda, où ils ont pu respirer l’atmosphère historique de la marque et observer les techniques de production. Ensuite les différents workshops avec le Directeur de l’ECAL, Alexis Georgacopoulos, et avec le designer Tomas Kral, et deux rencontres avec le Centre de Recherche et Développement de Cassina, ont abouti à 20 projets.

En exposition, les deux prototypes gagnants
Ce travail, fruit d’un semestre d’étude, recherche et développement, a débouché sur des propositions surprenantes : Cassina présente les prototypes des deux gagnants, Qiyun Deng une jeune chinoise née en 1983, et Jin Eum une jeune coréenne née en 1987, dans une installation dédiée au monde du Maralunga.

Maralunga, une icône en devenir
Cassina rend donc hommage au quarantième anniversaire du projet Maralunga pour le Salon du Meuble 2014, en attendant l’année 2024 où, suivant la définition de Magistretti lui-même, il deviendra à tous les égards une vraie pièce éternelle :
« Les pièces éternelles sont très rares : un meuble devient ‘éternel’ s’il arrive à survivre au moins 50 ans, il existe alors pour toujours. » Citation tirée d’un article de Domus, avril 1993.

www.cassina.com
www.ecal.ch

 

Téléchargement