Les vitrines du Showroom Cassina de Milan se transforment en une scénographie spectaculaire en mouvement, pour le concours LC50 Project promu par Cassina et Interni. À l’intérieur, une exposition dédiée à tous les projets qui participent au concours.

Le concours LC50 Project, inspiré par l’oeuvre du Corbusier
Cassina, la seule entreprise autorisée à produire les meubles de Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand, et INTERNI, le magazine de décoration et de design contemporain dirigé par Gilda Bojardi, présentent le « LC50 Interni Project ».
Une sélection de 43 studios milanais d’architecture a participé à ce concours, avec le soutien de la Fondation Le Corbusier, et a accepté le défi de concevoir les vitrines du Showroom Cassina de Milan avec les meubles de la Collection LC, en s’inspirant de la célèbre définition que Le Corbusier avait donnée de la maison comme une machine à habiter, organisée et fonctionnelle.
 
Le projet gagnant du Studio Calvi & Brambilla : quatre installations cinétiques sur toute la longueur de la vitrine
Le projet gagnant, signé par les architectes Fabio Calvi (1969) et Paolo Brambilla (1973) qui partagent ce studio milanais depuis 2006, a été choisi en raison de « l’interprétation contemporaine et poétique du produit qui met en évidence les capacités de construction de Cassina et les principes fondamentaux du Mouvement Moderne », selon le verdict prononcé par le jury présidé par l’architecte Mario Bellini.
À l’occasion du FuoriSalone (14/19 avril 2015), leur créativité transforme les vitrines du showroom milanais (via Durini, 16) en une scène en mouvement, avec quatre installations métaphore du concept d’avant-garde d'habitation de Le Corbusier.
A l’intérieur du showroom une exposition rassemble tous les projets des architectes participants, ils sont révélés avoir une valeur qualitative et créative très élevée.
 
1965-2015 : noces d’or pour la manufacture italienne
2015 est une année importante : elle célèbre en effet le cinquantenaire de la disparition de Le Corbusier (27 août 1965) et également la naissance d’une des collections les plus significatives du design contemporain, la Collection LC produite par Cassina.
En 1964, alors que Le Corbusier et les co-auteurs étaient encore vivants, Cassina a signé un contrat pour produire à l’échelle industrielle les 4 premiers modèles de Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand, en commençant ainsi un parcours philologique qui a marqué le lancement de la Collection Cassina I Maestri. En choisissant Cassina, Le Corbusier a reconnu la capacité industrielle, au niveau international, de cette entreprise italienne.