Origins of the Future

Une réflexion sur l’avenir de Cassina, sans perdre de vue son passé

Dès ses origines, Cassina a toujours représenté l’avenir. Cela est particulièrement évident dans les relations développées avec les designers et les architectes les plus renommés au niveau international, et avec les grands Maîtres de l’époque moderne, ainsi que dans l’approche prônant progressivement l’innovation et le savoir-faire en production.

En first mover, Cassina regarde vers l’avant alors que se rapproche le 90ème anniversaire, en 2017, en inaugurant une nouvelle et importante saison de son propre développement pour construire les 90 prochaines années de patrimoine de la culture du design.

Une conversation entre l’architecture et le design

Cassina présente la Collection 2016 sur un stand de 900 m2 conçu par Patricia Urquiola, Art Director de la marque, qui s’inspire du Rietveld Pavilion, une structure temporaire conçue en 1955, aux Pays-Bas, pour exposer des sculptures, et qui fut ensuite reconstruite dans le jardin des sculptures du Musée Kröller-Müller.

Cet édifice moderne reflète l’attitude contemporaine de Cassina, avec son design minimal et immédiatement reconnaissable.

Le parallélisme entre la temporalité et la fonction de ces deux architectures est évident et clairement souligné dans une vidéo projetée sur le stand, pour expliquer l’esprit de ces deux projets avec des interviews et des extraits en time-lapse.

Le rapport intrinsèque entre l’architecture et l’interior design a toujours été un élément important de l’histoire de Cassina, de la production exclusive des oeuvres des grands architectes du modernisme jusqu’à la conception architecturale derrière des projets de design complexes. Ces valeurs créent la plaque tournante centrale autour de laquelle la marque continue de développer ses propres projets.

Continuité et complexité pour la Collection Cassina 2016

L’avenir est un choix. L’avenir de Cassina se trouve dans le renouvellement de la continuité, un processus dynamique de mutation des formes originales, l’évolution d’une idée, l’influence d’un classique. De nouvelles réflexions amènent à des créations inédites, et des regards différents permettent d’observer ce qui est déjà présent et de le transformer en faisant émerger ses aspects inexplorés.

La Collection 2016 réunit des modèles conçus par Patricia Urquiola : le canapé Beam Sofa System se développe à l’horizontale le long d’une poutre rigoureuse qui contraste avec les coussins moelleux inspirés des oeuvres de Magistretti, et le fauteuil Gender qui, comme son nom l’indique, n’a pas de genre, n’est ni moderne ni traditionnel, mais est un modèle qui a de la force quand il vit tout seul. Un thème qui continue dans la collection d’objets abstraits Props, une présence architecturale conçue par Konstantin Grcic pour définir librement l’espace.

L’esprit de Cassina se retrouve dans la collection de miroirs Deadline de Ron Gilad, une référence claire au monde de l’art contemporain : chaque miroir est une architecture complexe, une réflexion d’une réflexion, la conception d’une illusion et d’une réalité. On pourrait définir cet esprit par le mot Simplixity. Un terme inventé par Ora Ito pour expliquer l’art de donner une apparente simplicité à un objet de travail complexe, comme la chaise Ico. Une combinaison entre le travail de menuiserie et l’innovation technologique, ce modèle est la substance du concept MedaMade. La table multifonctionnelle Guéridon J.M. de Charlotte Perriand, produite pour la première fois en cuir par Cassina, met elle aussi en lumière le savoir-faire de la marque.

La continuité est particulièrement évidente dans le travail réalisé sur plus de vingt ans avec Philippe Starck pour repenser le canapé classique avec Cassina. Volage EX-S est le résultat de cette recherche. C’est le centre de gravité de la maison, une plate-forme d’énergie qui peut être vécue librement.

Une continuité qui se retrouve également dans le renouvellement et dans le développement de différentes pièces : le fauteuil Utrecht de Rietveld présenté dans un nouveau tissu jacquard Boxblocks par Bertjan Pot, les chaises Caprice et Passion de Starck, la collection de tables Boboli de Rodolfo Dordoni, et les tables 9 et 10 de Piero Lissoni.

Téléchargement