Salone del Mobile 2014: Indochine/ Mexique

Cassina présente pour la première fois de nouvelles rééditions en bois de Charlotte Perriand, typiques du travail de haute menuiserie de l’entreprise et témoignage des voyages en Orient qui ont inspiré cette architecte avant-gardiste

Indochine : matériaux nobles pour le petit fauteuil de Charlotte Perriand Le fauteuil tournant Indochine est une adaptation en bois du petit fauteuil LC7, avec structure en tube d’acier, que Charlotte Perriand avait créé en 1927 avant sa rencontre avec Le Corbusier, et qu’elle avait inclus dans la gamme des meubles Le Corbusier, Pierre Jeanneret, Charlotte Perriand, présentés au Salon d’automne en 1929.

Le petit fauteuil, dessiné au Vietnam en 1943 pour son propre usage, était conçu avec des matériaux et une technique artisanale dont elle disposait en ces temps de guerre. Le premier projet comportait trois pieds qui n’offrent pas une stabilité correcte. A la suite de cette expérience, Perriand avait fait une nouvelle adaptation avec quatre pieds. Charlotte Perriand adaptait toujours les modèles en fonction des matériaux et des techniques qu’elle avait à sa disposition, ainsi que des programmes et des lieux de fabrication.

Mexique : fonctionnalité, organisation et chaleur des materiaux naturels

La table Mexique a été conçue en 1952 pour les chambres des étudiants de la Maison du Mexique à la Cité Universitaire Internationale de Paris. Sa forme triangulaire aux angles arrondis avait été pensée pour occuper le moins d’espace possible dans la chambre afin de faciliter la circulation entre le fauteuil, le lit et la table de travail. Ce type de table en triangle avec des pieds fuselés en bois, fait partie des tables en forme libre et fut développé par Charlotte Perriand en 1938-1939. La forme triangulaire permet de juxtaposer plusieurs tables pour former des carrés ou des rectangles afin d’agrandir la surface d’usage. La grande épaisseur du plateau en bois massif permet de saisir la beauté naturelle et la chaleur du bois. Les bords ont un profil fonctionnel à la forme et la taille de la main : “Quoi de plus doux au toucher qu’un plateau de sapin bien poli, doux comme les cuisses d’une femme”, remarque-t-elle dans le catalogue de la Triennale de Milan de 1951. En 1952, Charlotte Perriand remplace les pieds fuselés en bois avec des pieds à section triangulaire en tôle pliée noir mat, fixés au plateau. Élégants et élancés, ils sont conçus pour "donner de l'importance au plateau et non au piètement", a écrit Charlotte en 1950 dans un article de L'art d'Habiter. En 1956, elle décline la table haute Mexique en version table basse pour l’édition de la Galerie Steph Simon, célèbre galerie à Paris, dont Charlotte Perriand et Jean Prouvé sont les têtes d’affiche. Elle crée ainsi une famille de tables qui répond harmonieusement aux besoins de l’équipement des chambres, des salons ou des lieux collectifs.

Fauteuil tournant Indochine Dimensions : Ø61 x h.73/50cm Bois : noyer massif et frêne teinté noir Revêtement : dossier et assise rembourrés en cuir ou en tissu.Tables haute et basse Mexique Dimensions : 118 x 80 x h. 70 / h. 38cm (épaisseur du plateau 5cm) Bois : noyer massif Canaletto et chêne naturel Piètement : tôle pliée
Les 17 produits de la Collection de Charlotte Perriand sont tous authentifiées par le numéro progressif de la production, la signature de Charlotte Perriand et le logo de la Collection Cassina I Maestri.

www.cassina.com

Téléchargement