Salone del Mobile – Refuge Tonneau, Charlotte Perriand, Pierre Jeanneret

 Entrez dans le Refuge Tonneau, une structure – refuge de montagne futuriste, à visiter pour la première fois grâce à une reconstruction authentique de Cassina

Cassina réalise la première reconstruction complète du Refuge Tonneau, conçu par Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret en 1938, dans son espace au Design Village à l’occasion du Salon du Meuble

1938 – 2012. La force anticipatrice d’un refuge qui s’inspira d’un carrousel pour enfants
Charlotte Perriand, grande passionnée de montagne, avait déjà imaginé en 1936 un premier refuge mobile. Deux ans plus tard, elle développe, avec Pierre Jeanneret, un modèle réduit unique qui est une évolution du Refuge Tonneau. L’étonnante source d’inspiration est un carrousel pour enfants photographié en Croatie. Le projet reprend le squelette métallique de cette structure légère et itinérante, composé d’un mât central et d’un sommet qui rappelle un grand parasol à douze baleines.

Un chef d’œuvre authentique d’architecture portative pour les conditions extrêmes
La structure en dodécaèdre, conçue au départ pour toutes les montagnes des Alpes, anticipe de façon impressionnante des projets réalisés plusieurs dizaines d’années plus tard, comme la station Concordia dans l’Antarctique en 2002, et la Station de Recherche du Désert de la Mars Society en 2011.   La charpente de cette structure–refuge compacte est constituée de matériaux industriels. De même, les panneaux sont en aluminium, choisi pour sa légèreté qui les rend faciles à assembler et à démonter. Les ouvertures à hublots et les volumétries évoquent le monde de l’aéronautique. Les profils sont étudiés pour n'opposer aucune résistance au vent. Les supports sur pilotis offrent une bonne stabilité, même sur les terrains les plus accidentés et escarpés. L’intérieur du refuge, en revanche, est construit en bois de sapin qui, malgré son caractère essentiel, rend l‘environnement naturel et chaleureux.

De la place pour huit. Une oasis spartiate équipée de tout l’indispensable, où l’on peut entrer pour découvrir la géniale organisation millimétrée des intérieurs
Un premier sas donne accès à un petit espace, partagé en un rez-de-chaussée avec quatre lits à une place et une soupente avec deux lits à deux places, capable de recevoir jusqu’à huit personnes. Un défi motivant pour Charlotte Perriand, qui a toujours aimé étudier et faciliter l’ergonomie des petits espaces. Très attentive au sujet de l’arrangement, Charlotte Perriand trouve un endroit pour chaque chose.

Le poêle se trouve à l’intérieur du tuyau central en acier, et réchauffe toute la pièce avec un minimum d'encombrement. Les lits au rez-de-chaussée sont rabattables, grâce à un système de courroies en cuir qui s’inspire des wagons-lits de l’époque, et se transforment en bancs pendant la journée. Le minuscule espace cuisine se compose d’un plan de travail en bois, où est inséré un évier en acier pour faire fondre la neige. A côté, des récipients spéciaux pour les aliments de première nécessité, une étagère pour le petit réchaud de camp, un débarras pour les sacs à dos et un pour les skis. En effet chaque élément est un petit trésor de fonctionnalité et de beauté, une solution qui se rapporte aux autres avec intelligence. Une pensée toujours attentive aux exigences de celui qui vit intensément la montagne, dans le froid, dans la nature, et cherche un moment de repos et de détente.

Le public peut enfin vivre de près cette idée originale de refuge de montagne mobile
Ce n’est plus seulement une œuvre illustrée dans les livres, mais un objet tridimensionnel, que l'on peut toucher et voir de près pour comprendre la portée innovatrice d'une architecture portative destinée à l’extérieur.

Cassina: philosophie guide, reconstruire l’œuvre dans son authenticité
Cassina a reproduit fidèlement, sur la base de dessins, notes ou éléments déjà réalisés par Perriand dans d'autres projets d'habitations. Après la reconstruction, en 2006, du Cabanon, la maison d'été du Corbusier, Cassina développe un autre projet culturel, en permettant à tous d'entrer à l'intérieur de cette structure visionnaire, sinon vouée à l’oubli.

Le Refuge Tonneau prend forme grâce à la recherche passionnée de Cassina sur des esquisses, des dessins et des notes originales des deux auteurs. Un grand engagement, développé avec un esprit de grande affinité et syntonie, dédié à l’interprétation et à la réalisation, la plus fidèle possible, des intentions réelles de deux des plus importants protagonistes du mouvement moderne et de la Collection Cassina I Maestri. Tout l’opération se déroule en collaboration étroite avec la fille de Charlotte Perriand, Pernette Perriand-Barsac, qui fut son assistante pendant vingt ans, et en employant tout le patrimoine de connaissances, de technologies industrielles, de recherche des matériaux et de capacités innovatrices mûri par Cassina au cours de son histoire.

Dimensions: Ø 380 x h. 392 cm.